chez nous, il y a mille lunes...
comment ça , pas chez vous ?
vous en avez combien ?

. ..1. . . . . .....0.. ..... .. .0.. . . . . ....... ...0.. .







lundi

"on dirait qu'on serait le 6 Juin..." 3° tour de ronde

-Quand nous étions petites, nous fêtions la "fête Dieu", tu te souviens Maï ?
-Toi aussi Elise tu faisais ça ? le Dimanche qui suit la fête de la Trinité, soixante jours après Pâques...
-C'était la fête au village, à cette époque il n'y avait pas de voitures ou pas beaucoup, alors on décorait les rues...on utilisait des cadres en bois qu'on posait sur le sol, on garnissait l'intérieur de pétales de fleurs, de sciure colorée, de petites feuilles, et on enlevait doucement le cadre...chaque famille faisait son morceau de rue...et à chaque carrefour il y avait un reposoir...une sorte d'autel où la procession faisait une pause ...c'était à qui ferait le plus beau...
-La veille on effeuillait les pétales de rose, on en remplissait des bassines, on colorait la sciure...on repassait nos robes...Il fallait être belle et astiquer ses sandalettes...bien tirer les chaussettes des garçons...chic...la chemisette impeccable...
-Monsieur le maire et sa femme mettaient leurs chapeaux neufs...
-C'était...il y a tellement longtemps...on était petites toutes les deux...on croyait à l'amour toujours, à la Sainte Vierge qui regarderait nos fleurs et nous dirait merci...au paradis quand on mourirait (!)...d'abord on serait jamais mortes...on serait jamais vieilles...
-alors ...écoute Elise, on dirait qu'on serait encore petite...on dirait qu'on va refaire la fête Dieu...
-quand ?
-ben, tout de suite, parce que si on réfléchit trop on va pas le faire...
-Eugéne et Soan rigoleraient de nous !
-Oui surement !!! mais pas grave, on s'en fout de ce que pensent les autres !
-allez encore une fois, on va redevenir petites...tu veux ma belle ?
-Oui...on y va...
mais il a plu, tellement plu cette fin de semaine et nos vieilles carcasses n'aiment guère l'humidite...riez les filles, riez vous verrez quand vous aurez notre âge...alors nous n'avons pas eu le courage de décorer la route...
mais la terre est contente, la terre avait soif...dans le champ le maïs est minuscule et ce fermier traite tellement en désherbant que l'herbe a disparu...alors on y a semé des fleurs...même du jasmin pour le parfum...






c'était marrant...personne ne nous a vues..














mais arrivées chez Maï à l'heure du café on se sentait un peu frustrées...alors on vous a dessiné une fleur comme dans les processions de notre enfance...on vous l'offre, les pétales sentent délicieusement bon...et ne vous inquiétez pas les rosiers anciens sont tellement surchargés de fleurs qu'ils nous ont pardonné...


. maintenant courez, courez chez SCRAPNANA et NANOU ...
elles ont mille et une histoires à vous raconter...
et si vous voulez savoir ce que deviennent nos anciennes réas éphémères, cliquez
sur la spirale bleue, dans la marge...

13 commentaires:

nanou34 a dit…

je ne connaissais pas cette tradition
merci pour tes souvenirs effeuillés et embaumants
nanou34

A VOS COULEURS a dit…

Merci du partage de cette tradition.
Poètique des cadres de fleurs, comme des tableaux sur la route.
Et la blague au fermier qui désherbe ! il ne va pas en revenir.
bises

san a dit…

j'adore votre invasion du champ de maîs
vous avez bien fait attention j'espere !
j'ai vu aussi que l'etendoir à linge a fleuri et que monsieur l'escargot a la tête qui tourne
il faut arreter l'hydromel !
en tout cas merci de vos nouvelles,c'est comme une petite carte postale que vous nous envoyer chaque semaine

scrapnana a dit…

une tradition que je ne connaissais pas chez moi mais qui a beaucoup de charme et comme la ville devait être belle ainsi parée !
ta belle composition me fait penser aux mandalas tibétains
j'aimerais être souris pour voir la tête du fermier devant les fleurs dans son champ !

Françoise a dit…

merci du partage pour cette tradition !
je ne connaissais pas !
et quelle belle fleur recomposée...

La Viscountess a dit…

des crop circle de fleurs.... rigolo ça... et une fleur de fleurs... magnifique...
Je file voir ce que sont devenus les éphémères précédentes!!!

ben... MinnieM... mais toute seule... a dit…

Bravo Maï et Paisible ! votre fleur est magnifique !!!

OPALE a dit…

MAGIQUE Paisible et ses belles histoires............. et je suis sure que celle-ci viens du fond de son coeur

Annie a dit…

Quel plaisir de te lire, et surtout de connaître cette tradition. Merveilleuse aussi cette fleur. Bisous. Annie

filetta a dit…

Quelle conteuse... c'est un plaisir de te lire mais j'aimerai t'entendre... l'émotion doit être quintuplée !! quelle belle composition vous avez faite avec les roses anciennes... c'est beau

christiane 83 a dit…

Tout d'abord je t'envoie plein de courage pour ton intervention, et la suite !!

J'ai trouvé une manne en te visitant, un écho à ce merveilleux souvenir d'enfance, où chez ma grand-mère Marthe, vers mes 4/5 ans ??, on sortait de sa cour pour regarder du trottoir, et le défilé nous jettait plein de pétales de roses...

Je me souviens d'avoir adooooré cette fête, et je cherchais des personnes qui l'aient connue !!

Pas facile d'en trouver qui aient connu ce moment magique pour une enfant !!

C'est chose faite, et je me suis régalée de ton récit, un moment délicieux de retour au Bonheur !!!

Merciiiiiiiiiiiiiii +++ de ce moment magnifiquement agréable,j'y étais !!, gros bisous, Cricri

Liette alias Pixelle a dit…

oh quelle belle audace!!!!!!!je ris encore de votre aventure...et merci pour la tradition que je ne connaissais pas...ta création florale est une réussite...

bonne fin de semaine chez toi..!

Cécile de monac' a dit…

Merci de nous ravir avec tes mots !!
On t'envoie plein de pensées positives!!!